Publié par : Team | septembre 18, 2010

Irrégularité

Depuis le début de saison, le Grenoble Foot présente une irrégularité surprenante. Après sa victoire, hier à domicile face à troyes 2 buts à O, le club isérois aura fait seulement 2 victoires contre 5 défaites depuis le début du championnat de ligue 2. Les différents départs, notamment de Ljuboja, Sauget ou battles, ont peut-être potentiellement diminué le niveau de l’équipe. Mais le Grenoble Foot a quant même réussi son mercato estival en recrutent Abardonado, Mandrichi et Dos Reis. Bazdarevic a d’ailleurs était remplacé récemment par Yvon Pouliquen, en espèrent avoir de meilleurs résultats.  Manque de réalisme dans le  jeu, d’impact collectif, l’équipe n’arrive toujours pas à se trouver, à l’image d’hier soir au stade des alpes. Tout avait pourtant bien débuté, les Grenoblois dominés et se procuraient quelques occasions. Troyes se montrait prudent. Après un tir de dos santos (9eme) arrêté par Viviani, c’est l’attaquant Grenoblois Mandrichi qui manqua d’ouvrir le score à la 22eme minute. Quelques instants plus tard encore, Mandrichi voyait sa frappe frôler la transversale. Grenoble jouait bien. Mais petit à petit la partie commençait à s’équilibrer laissant même le jeu troyen se développer un peu plus. Viviani eut quelques frayeurs en voyant la balle raser le cadre de sa cage. A la fin de la première période, les 2 équipes se séparaient sur un score nul 0 à 0. A la seconde période, l’on vit une nouvelle équipe Grenobloise, moins fortes, moins soudée. Troyes, quant à lui, avait son jeu plus séduisant. Le Grenoble Foot se voyait déposséder de la balle durant plus d’une demi-heure. Troyes avait donc plus d’une occasion et ouvrit le score à la 59eme par le biais de dos santos, après un énorme cafouillage à l’intérieur de la surface re réparation. Grenoble, trop faible techniquement, n’arrivait plus à produire de jeu comme en début de match. Ce n’est qu’à la fin de la rencontre que les hommes d’Yvon Pouliquen réagirent. Mais en vin, rien à faire. Un second but troyen de beauvue, dans les arrêts de jeu (90eme), envoyait le Grenoble Foot en zone de relégation.  Une irrégularité marquée par une première mi-temps très convenable et une deuxième période très décevante.


Responses

  1. Viviani a fait de superbes parades ! Sans lui il y aurait au moins 4-0 ! C’est vraiment décevant cette irrégularité, on avance pas et plus depuis la saison dernière. Espèront une récation face à nantes !!

  2. Manque de finission et surtout de solidité ! On arrive jamais à terminer un match sans avoir la main mise sur le ballon. Il y a encore beacoup de choses à améliorer hélas !

  3. Nous avons les joueurs et donc une bonne équipe. Mais nous n’avons plus de jeu ! Le jeu est très pauvre techniquement, espèrons que le déclique se face à nantes.

  4. .: n’oubliez pas de consulter régulièrement la page « info place 2010/2011 » pour plus de renseignements sur le prix des places lors des matchs.

  5. Dès le début de match ont aurait du mener au score 2 buts à 0 au moins. Notre problème c’est la finission des actions qui sont bien construites généralement en plus.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories